Mes devis

Il n'y a aucun produit dans votre devis

» Voir tous mes devis.

Catégories

Promotions

Aucune promotion pour le moment.

On vous rappelle

Veuillez entrer votre numéro de téléphone, on vous rappelle en moins de 3 heures

Numéro :
Délai :

 

Dans la catégorie des commutateurs, vous avez les switchs ou routeurs mais aussi les switchs KVM. KVM vient de l'abréviation de Keyboard, Vidéo, Mouse (Clavier, vidéo, souris). Ceux-ci permettent généralement le contrôle de plusieurs ordinateurs (ou équipement) via un seul ensemble clavier-souris-écran.

A quoi sert un KVM ?

Le commutateur KVM permettant le contrôle de plusieurs ordinateurs à partir d'une console (composée d’un écran, d’un clavier et d’une souris), vous fait gagner de la place et donne la possibilité de centraliser la gestion informatique. Selon le type de switch KVM, il est possible de connecter de 2 à 64 machines. Néanmoins, il est possible de mettre les commutateurs KVM en cascade (DaisyChain) et de contrôler un nombre bien plus grand d’ordinateurs.

Comment fonctionne un KVM ?

Le KVM ou commutateur KVM agit comme un commutateur classique (switch). Une console (écran, clavier et souris) est connectée aux KVM. Il suffit ensuite de relier le commutateur aux ordinateurs à l’aide de cordon ou câbles KVM.

Certains switchs KVM permettent de relier des périphériques en USB. Le KVM est relié à plusieurs ordinateurs contrôlables à distance grâce à une console (clavier, souris et écran). Le switch KVM permet à l’utilisateur de choisir un des ordinateurs connectés. Il est ainsi contrôlable soit par le biais de boutons situés sur le commutateur KVM soit par le biais des raccourcis clavier ou encore via un menu sur l'écran (OSD : OnScreenDisplay).

Les différents types de KVM

  • KVM câblés : Pratique et économique, le KVM câblé permet de connecter deux ordinateurs. Ce KVM de poche s’avère très utile pour les ordinateurs portables. Souvent sans alimentation externe et sous forme de câble pour un encombrement réduit.
  • KVM analogique : Les KVM de bureau où il est possible de brancher deux à quatres ordinateurs. Le switch se fait via une combinaison de touches ou sur un bouton sur le boitier.
  • KVM rackable : Le commutateur KVM rackable peut être installé en cascade et permet de contrôler un grand nombre d’ordinateur avec un moniteur, un clavier et une souris (jusqu’à plus de 500 machines).
  • KVM sur IP : Les commutateurs KVM numériques ou commutateurs KVM sur IP permettent un contrôle des serveurs par le biais d’un réseau IP (réseau local ou Internet).
  • KVM Daisy Chain : Le commutateur KVM Daisy Chain est un système qui permet de minimiser l'investissement de départ et de contrôler l'évolution de votre parc informatique. Ce système vous permet de mettre en cascade les diférents KVM de votre réseau pour unifier votre parc. KVM matriciel (Matrix) : Le commutateur KVM matriciel ou KVM Matrix est un KVM professionnel permettant de raccorder un certain nombre de serveurs sur des prises RJ45. Plusieurs utilisateurs peuvent intervenir en simultané de l'un des serveurs connectés. KVM LCD : Le KVM est alors équipé d'une console LCD pour un controle local des unités centrales dans un espace réduit (typiquement une baie de serveur).
  • Extender KVM : L'extender KVM ou prolongateur KVM permet le deport de votre console à plusieurs dizaines ou centaines de mètres de votre installation. Et les connectiques ?
  • Cordons KVM : Le cordon KVM permet de grouper les liaisons écran, souris et clavier en seul cordon. Pour une distance importante, il possible d'ajouter une rallonge KVM. Néanmoins, au-delà de 5 mètres le signal peut demander à être amplifié même avec une rallonge KVM. Avant tout achat de câble KVM assurez-vous de la compatibilité du câble avec l'équipement désiré (les cordons KVM sont souvent propriétaire et donc propre à chaque fabricant)
  • Connectique KVM : Les connectiques KVM peuvent être les mêmes que celles de vos unités centrales, où bien (côté KVM) sous forme de connecteur RJ-45, DB-9, ou DB-25, dans ce dernier cas il vous faudra un câble propre à votre équipement. Attention : faites bien attention aux types de connectiques de vos unités centrales et de vos KVM afin que ceux-ci soient compatibles entre eux.

 

Vous pouvez contacter notre équipe technique pour toute étude de votre projet à info@kvm.fr